Rechercher dans le site
http://cyber-langues.fr/spip.php?article389

Le app-smashing - une approche incontournable pour réussir son déploiement de tablettes

Jürgen WAGNER

samedi 12 septembre 2015

Le "app-smashing" est une tendance pédagogique récente d’origine nord-américaine qui se répand de plus en plus dans la didactique des médias et influe sur les conditions de déploiement des flottes de tablettes de plus en plus nombreuses.

Cette approche vise à privilégier le iPad comme outil de CRÈATION plutôt que comme outil de CONSOMMATION.

Les "fondateurs" de cette "école" favorisent l’utilisation d’une poignée d’applications "génériques" qui peuvent servir pendant toute l’année scolaire dans l’enseignement de n’importe quelle matière et refusent la devise du "There’s an app for that ! " qui mène à une chasse aux papillons infructueuse dans le demi-million d’applications disponibles dans le iTunes store et qui rend les appareils ingérables.

Lors de leurs formations ils apprennent aux stagiaires à se servir surtout de la caméra du iPad ("photo roll"), d’une appli pour écrire, d’une appli pour annoter des photos, d’une autre pour créer des enregistrements audio ou vidéo, d’une autre pour la simulation d’un TBI. Cette poignée suffit largement pour permettre aux élèves de "visualiser" leur apprentissage en créant des "produits" basés sur la découverte d’un "workflow" qui enchaîne plusieurs applications dont les unes comblent d’éventuels déficits des autres.

Partant d’une analyse des erreurs commis lors de bon nombre de déploiements, les EDTechTeachers ont tiré les bonnes conclusions et prouvé que leur approche est bien plus qu’une simple "tendance". Leurs "fêtes d’apprentissage" (payantes) ! font fureur dans toutes les grandes métropoles des Etats-Unis.

A l’heure actuelle, alors que le «  appsmashing  » est juste en train de percer en Europe, la tendance aux Etats-Unis semble virer du appsmashing au Chromesmashing, c’est-à-dire du iPad au Chromebook. Les Chromebooks ont un potentiel énorme, disposant en plus d’un écran tactile d’un vrai clavier physique et étant beaucoup plus abordables.

Pourtant, leur usage s’interdit en Europe, étant donné que les données sont sauvegardées dans le "cloud", donc sur des serveurs hors Europe. Pour utiliser un Chromebook, les élèves doivent disposer d’un compte Google.

Les éditions Hatier ont publié la version française de mon article "Kreative Nutzung ist gefragt" de la revue TICE allemande L.A. Multimedia (1 + 2 / 4 - 2015) juste avant mon intervention lors du colloque Cyberlangues à Tournan-en-Brie sous le titre «  Rendre les élèves acteurs de leur apprentissage grâce aux tablettes : la voie royale du appsmashing Ou comment optimiser le potentiel créatif de l’iPadhttp://www.editions-hatier.fr/vivon...  »

Christophe Jaeglin a très bien résumé mon intervention dans son compte-rendu pour le Café Pédagogique 

La présentation est accessible sur Slideshare : http://de.slideshare.net/wagjuer/le-appsmashing-une-approche-incontournable-pour-russir-son-dploiement-de-tablettes


Jürgen WAGNER

Chargé de mission pour le e-learning et la didactique des médias au LPM , mission TICE de la Sarre


Documents joints

PDF - 3.7 Mo
PDF - 3.7 Mo

Navigation