Rechercher dans le site
http://cyber-langues.fr/spip.php?article25

Place des TICE pour structurer des plages de collaboration entre professeurs de Langue vivante et enseignants de la DNL dans une section européenne

Jean Marc Brauer (1)
mercredi 26 septembre 2007

Jean Marc Brauer

1) Enseigner une DNL est un challenge pour l’enseignant qui est expert dans sa matière, mais peut avoir une histoire personnelle très diversifiée en ce qui concerne sa maîtrise de la langue vivante étrangère (du locuteur natif, à celui ayant un conjoint natif, en passant par celui ayant étudié plusieurs mois à l’étranger, jusqu’à celui n’ayant bénéficié que de l’enseignement standard de LV), de plus les techniques d’apprentissage d’une LV ne lui ont pas été transmises lors de sa formation universitaire à l’enseignement. JPEG - 5 ko

D’un autre côté, le professeur de LV, peut n’avoir que peu d’appétence pour la matière enseignée dans le cadre de la DNL.
Etablir des points de connexion entre ces deux domaines ne peut qu’être un plus apporté aux deux intervenants. Les TICE s’avèrent fort utiles pour permettre une approche par des documents récents et diversifiés (écrit – vidéo) suscitant l’intérêt des élèves, dans lesquels les expertises des deux types d’intervenants sont complémentaires pour aboutir à des séquences structurées.

2) Le professeur de DNL peut décloisonner sa matière en permettant au professeur de LV d’avoir une ouverture sur des activités familières aux élèves mais auxquelles il a pu ne pas s’intéresser avant (exemple de la pratique de l’expérimentation assistée par ordinateur, mais plus largement sciences et technologies en laboratoire ou atelier)

3) Le faible nombre d’enseignants dans certaines DNL (notamment dans les domaines scientifiques et technologiques) , la collaboration plus ou moins facile à mettre en place localement, ajoutent un facteur d’isolement aux difficultés déjà abordées. Il est important de dépasser cela en mutualisant les échanges d’expertise par le biais des TICE (listes de diffusion, forums).

Un texte de Jean Duverger, que Jean Marc Brauer avait dupliqué et mis à la disposition des participants : "Je partage -au moins en partie- son analyse et surtout sa conclusion" (J-M Brauer)

... un forum pour les profs de DNL
... EMILANGUES, site de ressources pour profs de DNL

(1) Jean-Marc BRAUER est enseignant, ingénieur chimiste de l’INSA de Lyon et certifié hors classe de Physique-Chimie. Il enseigne depuis 1974 et a travaillé dans de multiples sections de collège, de lycée, avec les casquettes de professeur de Physique-Chimie principalement, mais aussi de Technologie et d’Informatique.
Il s’est lancé en 2000 le challenge d’enseigner la DNL en Anglais dans son Lycée, ce qu’il a pu faire après une formation lourde en 2000/2001 (Greta de Langues, Stage Comenius à Manchester, stage à l’ESO à Garching en Allemagne (en 20001) , complété par le stage « High School Teacher » au CERN à Genève en 2003)et enseigne donc la DNL Physique-Chimie en Anglais dans les classes de Lycée depuis 2001.

Word - 46.5 ko
Article Jean Duverger
PowerPoint - 563 ko
Diaporama de la conférence







Navigation