Rechercher dans le site
http://cyber-langues.fr/spip.php?article141

e-twinning et l’association Four Winds

Compte rendu de Marie Milesi
mercredi 9 septembre 2009

JPEG - 6.5 ko

Collège Lucie Aubrac de Doubs , Marie ANDRE-MILESI

marie.milesi ac-besancon.fr

e-twinning et l’association Four Winds
 

[…]L’Europe comme fédération d’étrangetés respectées : tel est mon rêve.

[…] j’aimerais insister sur le multilinguisme comme signe distinctif de la culture européenne, et sur le sens que ce fait revêt dans les tensions internationales actuelles.

[…]Une nouvelle espèce émerge peu à peu : un sujet polyphonique, citoyen polyglotte d’une Europe plurinationale. Le futur Européen sera-t-il un sujet singulier, au psychisme intrinsèquement pluriel parce que trilingue, quadrilingue, multilingue ? Ou se réduira-t-il au globish ? Un exemple : le département de langue et littérature de Georgetown University a fêté son cinquantième anniversaire en 2000. A la question « Comment répondre à la Shoah ? », le doyen jésuite a répondu : « En enseignant les langues et les littératures ». […]

L’Europe est un pari sur la traduction possible des diversités, et pour commencer linguistiques. Pour ma part, c’est dans le multilinguisme que je chercherais le fondement d’une nouvelle laïcité qui saura faire face aux heurts des religions.

JULIA KRISTEVA,16 septembre 2008

C’est dans cet esprit que des activités variées grâce au personnel de l’établissement ont pu se mettre en place : menu européen, hymne européen l’Ode à la Joie de Beethoven remplaçant brièvement la sonnerie et travaux adaptés à différents niveaux pour les élèves lors de l’année 2008-2009.

Une rencontre avec l’association Four Winds qui défend les droits des amérindiens d’Amérique du Nord, son président, Mr Larqué et la présence de Dennis Yellow Thunder, Lakota Dakota relatant l’histoire des siens sans esprit de vengeance, en américain et en lakota dakota a été mise en place au collège.

A l’issue de cette rencontre, des travaux écrits en conformité avec les programmes de langues vivantes dans le cadre européen des langues et l’utilisation des TICE – nouvelles technologies- ont été publiés sur le forum d’échanges européen e-twinning

L’ensemble des élèves a apprécié ces moments d’échanges, plusieurs familles ayant participé à la rencontre d’Ornans, innovante en France !

Des photos de la vallée chère à Courbet ont été envoyées à nos correspondants européens (quatre au total)

Une visite au musée de la Résistance a fait l’objet d’une publication sur le forum européen et a été très appréciée de nos correspondants. Les élèves suédois nous ont fait part de la vie des Inuits, les Sami , de leurs traditions et de leurs problèmes.

Ce projet s’inscrivait dans l’axe « vivre ensemble » du collège qui
regroupe des communautés d’élèves issus des communes du Saugeais et des communautés de la ville de Pontarlier.

Vivre ensemble … au collège... vivre ensemble en Europe, le lien est fait ! Il a permis de valider des éléments de B2i ( en informatique) ainsi que des items du brevet en langues vivantes (A2) notamment en expression écrite en troisième (tous les élèves ont eu à écrire un conte). Les sixièmes segpa ont créé des posters sur le respect des règles. Le projet a été présenté au concours René Cassin.

L’association s’intéresse à la motivation des apprenants avec les nouvelles technologies... Les français, nuls en langues...? coquetterie et snobisme consensuels liés principalement à l’impérialisme et au colonialisme du passé...une évidence s’impose : ce n’était pas l’avis des élèves du collège qui ont corrigé avec plaisir de petites erreurs des élèves suédois !...

Cette expérience peut se renouveler et regrouper TOUTES les matières, les valeurs de la culture amérindienne faisant partie du projet de l’établissement et sont transposables à l’ensemble des matières :
respect d’autrui, de soi-même et de la nature.
Cette rencontre aura permis aux personnes présentes de sortir des clichés liés à la culture amérindienne.

Le prochain pow-wow(rencontre) aura lieu à Ornans fin août 2010
un blog permet de lire les travaux publiés

Ce projet e-twinning est susceptible d’évoluer vers un échange de visu et se transformer en Comenius !

Avec et grâce à la bonne volonté participative de nos correspondants !

Il permet de rappeler que l’Europe ne saurait se réduire au passage à l’euro, mais qu’elle porte une Histoire, qu’elle vit sans guerre depuis plus de 50 ans et qu’elle ne peut se construire qu’ autour de et avec le respect de ses diversités. Victor Hugo, visionnaire né à Besançon fût l’ un de ses fervents défenseurs au 19° .

L’apprentissage des langues européennes n’est -elle pas un passage obligé de cette prise de conscience de notre identité européenne ?

Voir le diaporama en ligne Dossier international e-twinning


Navigation